Vos questions sur la Mérule

Direct Mérule répond aux questions les plus fréquentes sur la mérule.
Poser une question

Comprendre

La mérule en bref

FAQ

Questions fréquentes sur le traitement contre la mérule.

Informations générales sur la mérule

Comment reconnaître la mérule ?

La mérule n'est pas toujours facilement reconnaissable, cependant il existe plusieurs indices permettant de la reconnaître.

1) Reconnaître son aspect

La mérule peut prendre plusieurs formes mais certaines sont caractéristiques.

- Forme de toile d'araignée : La mérule va étendre des filaments appelés syrrotes (Rhizomorphes) pour aller puiser de l'eau pour favoriser son développement.

- Un champignon brun, jaunâtre ou orangeâtre : Si vous apercevez un champignon qui ressemble a cette photo c'est très probablement la Mérule à son stade le plus avancé, la fructification.

- Mousse de couleur blanchâtre, il s'agit du mycélium (appareil végétatif filamenteux du champignon) il a l’aspect et le toucher cotonneux.

 

2) Le bois s'effrite : Vous remarquez de la pourriture cubique.

La Mérule s'attaque au bois. Elle se nourri principalement de cellulose et de la lignine du bois. Souvent cachée derrière les plinthes et faux plafond, elle s'est déjà répandue lorsqu'on la découvre.

La mérule n'est pas le seul champignon à produire de la pourriture cubique en revanche celle-ci est très dangereuse car le bois perd toute ses capacités à soutenir votre habitation !

Où se trouve la mérule ?

La mérule se développe dans des lieux sombres et humides (Taux d'humidité dans l'air supérieur à 22%).

Il est donc assez courant de la retrouver :

  1. Dans les caves,
  2. Dans les soubassements du logement,
  3. Le long des conduits de canalisations,
  4. Derrière les plinthes et les murs,
  5. Sous les parquets ou encore dans les greniers.
  6. ... tout autre lieu confiné, humide et obscur est suceptible d'abriter la mérule.

 

Est-ce que la mérule a une odeur ?

L'odeur de la mérule est forte ! Une odeur de champignon ou de bois en décomposition est très marquée. L'odeur ressemble à celle d'un sous-bois ou une forêt humide.

Parfois l'odeur n'est présente qu'après avoir dégagé le mur ou la plinthe qui emprisonne la mérule.

     

    A propos de l'analyse mérule

    En quoi consiste l'analyse mérule ?

    L'analyse de la mérule est une évaluation effectuée par un professionnel agrée au sein de votre logement afin de rechercher la présence de mérule.

    Il n'est pas obligatoire mais vivement recommandé, surtout si votre habitation est localisée par arrêté préfectoral dans une zone à risque. Si c'est le cas le risque doit être signalé selon l'article L. 133-9 du CCH. Consulter l'article de la loi ALUR : https://www.legifrance.gouv.fr/eli/loi/2014/3/24/2014-366/jo/article_76

    En outre, si  vous vendez votre logement, et que l'acquéreur de votre bien découvre la présence de mérule quelques temps après la vente, il pourrait invoquer le vice caché pour obtenir gain de cause.

    Comment se déroule l'analyse de la mérule ?

    L'analyse s'effectue en recherchant la présence de mérule dans tous les endroits sombres et humides du bâtiment. Grâce à notre expérience, nous savons vous dire si oui ou non il y a de la mérule ainsi que le degré d'infestation.

    Nous faisons appel à un laboratoire afin de distinguer la mérule d'autres champignons qui ne nécessitent pas la même lourdeur de traitement.

    Combien coûte l'analyse de la mérule ?

    Direct mérule vous propose une évaluation gratuite effectuée à distance ! Nous pouvons aussi nous déplacer et si nécessaire faire appel à un laboratoire indépendant.

    Le tarif de l'analyse par le laboratoire démarre à 200€ HT avec une TVA à 10% et peut légèrement varier selon la distance et la superficie du logement.

    En cas de présence avérée, le prix de l'analyse laboratoire sera déduit de la facture des travaux.

     

    A propos du traitement contre mérule

    Comment traiter la mérule ?

    Il existe plusieurs approches pour traiter la mérule, mais seul un professionnel agrée est habilité à le faire en toute sécurité. En effet, une déclaration doit être faite dans votre mairie pour déclarer une infestation et l'évacuation et l'incinération des déchets doit être réalisé dans les règles pour éviter que les spores du champignon ne se répandent dans l'air et colonisent le voisinage.

    Les principales méthodes pour éradiquer la mérules sont :

    • L'assèchement via ventilation et air chaud.
    • Brulage de la mérule,
    • Extraction du bois et des parties infectées,
    • Assainissement des déchets
    • Décapage et brossage des murs et boiseries pour les mettre à nu.
    • Bruler de nouveau les surfaces à nu.
    • Percer des trous dans les murs pour appliquer un fongicide puissant réservé à usage professionnel.
    • Reconstruire,
    • Faire les travaux nécessaires à la prévention de sa ré-apparition.

     

    Combien coûte le traitement ?

    La durée et le coût du traitement peut varier grandement d'un cas à un autre. Une chose est sûre, plus vous réagissez vite plus vous limitez les dégâts et donc moins ça coûtera cher.

    Les coûts varient notamment selon :

    • le stade de développement,
    • les parties endommagées (structure du bâtiment ou simple élément décoratif).
    • Le nombre de pièces touchées.

    Réalisons ensemble une première analyse gratuite par photo ou demandez un rendez-vous pour une visite technique gratuite.

    Quels sont les pièges à éviter dans le traitement de la mérule ?

    Les particuliers souhaitent parfois économiser l'intervention d'un professionnel agrée, voici les erreurs les plus communes qu'on à pu rencontrer :

    1) Gratter la mérule et la nettoyer avec des produits ménager.

    Gratter est l'erreur grossière par excellence. En effet, la mérule dégage dans l'air des basidiospores via ses sporophores qui lui permet de se reproduire. Des millions de spores microscopiques peuvent ainsi être libérées et aller coloniser d'autres parties de la maison ou encore les voisins. Ces spores pourront survivre pendant plusieurs décennies avant de trouver un climat favorable à leur reproduction et de se développer à nouveau.

    Les produits ménager tels que la javel, stressent le champignon mais ne le tue pas. Il se rétracte et revient dans une forme encore plus agressive et résistante quelques temps après.

    2) Se lancer dans le traitement seul.

    En vous lançant dans le traitement seul, les personnes n'anticipent pas le nombre ni l'importance des étapes du traitement. Les spores étant invisibles, il est impossible de savoir si on a commis une ou plusieurs erreurs dans le processus d'extermination. Les résultats sont souvent frappants, avec des infestations très importantes dans les maisons. Parfois même des quartiers entiers se retrouvent infestés quelques années après ces traitements amateurs.
    Pour prévenir et contenir la mérule, La loi Alur impose de déclarer votre infestation et de faire procéder à un diagnostic si vous découvrez de la mérule. Consultez l'article de la loi ALUR ici 

     

    Quel fongicide pour traiter la mérule ?

    La mérule peut se traiter avec un fongicide qui peut être appliqué en traitement préventif ou curatif. Le traitement à base d'acide de bore est efficace.
    Il faut avoir préalablement éliminé la mérule, gratté et brulé les surfaces pour pouvoir ensuite creuser des trous et ainsi appliquer le fongicide au coeur des matériaux. Pour rappel, un traitement amateur à très peu de chance d'être réalisé avec succès compte tenu des éléments techniques importants à prendre en compte. Que ce soit avec nous ou pas, faites appel à un professionnel.

     

    Vous avez des questions ? Contactez-nous.

    Nos Partenaires

    Ils nous font confiance

    Nous accompagnons de nombreux professionnels et particuliers.